Notion de bientraitance

 

 

Comment définir la bientraitance ? Existe-t-il une définition légale ?

 

Non, la législation ne nous apporte pas de réponse et il est difficile de répondre à la première question… Cependant, je vous propose une approche = ensemble de comportements, d’attitudes qui prennent en compte et respectent la personne dans sa globalité, s’adaptent à ses besoins divers (psychologiques, physiologiques, affectifs…) avec pour objectif son épanouissement, son bien être, un développement et une vie harmonieuse, et qui constituent les bonnes pratiques mises en œuvre, lors de son action professionnelle.

 

Notons un mot important = le respect.

 

Nous venons de voir que la bientraitance est l’ensemble de bonnes pratiques professionnelles. Elles se traduisent aussi par notre langage et particulièrement les mots dits au dessus de l’enfant, comme s’il n’était pas là, qu’il n’entendait pas… L’enfant écoute, comprend, va interroger et répéter… Alors, parlons aux enfants, utilisons un vocabulaire positif, mettons en avant les progrès sans oublier de nous mettre à leur hauteur ! Ces gestes et ces paroles lui permettront d’avoir une image positive, d’avoir confiance en lui.

 

Citons F.DOLTO : « on peut s’adresser à l’enfant dès sa naissance et il en a besoin. C’est comme ça que nous l’introduisons dans notre monde à nous, en tant que futur homme ou future femme et non pas entant que petit chose, bébé, nounours. C’est un être humain ; bien sûr qu’il faut lui donner des cajoleries aussi, mais il faut surtout respecter en lui le futur homme ou la future femme […]. Avoir des phrases et des tons de voix qui accompagnent la souffrance de l’enfant ; celle-ci devient alors humaine (pour lui aussi) parce qu’elle est parlée. Tout ce qui est parlé devient humain ».

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×